Reflex – M. Mayeras -2015

Extrait:

« Swan n’était pas le plus sage des petits garçons, mais c’était mon petit garçon. Je l’aimais par-dessus tout. J’aurais tué pour lui. Je serais morte pour sauver sa peau. Mais voilà, c’est moi qui suis encore là. À penser à lui chaque jour que le bon Dieu fait. Ses yeux et la fossette creusant sa joue gauche. Ses mains toujours froides et ses pieds tordus. Son ventre ferme et ses épaules cagneuses. Ses piaillements et sa langue rose. Son haleine. Tous ces souvenirs qui affleurent dans mes rêves et mes cauchemars, ces sensations que revis chaque nuit et qui me donnent l’impression de crever dès que ce putain de soleil se pointe tous les matins.»

4ème de couverture:

Le plus terrifiant prédateur de l’homme, c’est la femme à qui les hommes ont fait du mal… Photographe de l’identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant. Mais une nouvelle affaire va la ramener au coeur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s’est mis à sévir. Et sa façon d’écorcher ses victimes en rappelle une autre… La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu’Iris croyait éteint va s’enflammer à nouveau dans l’objectif de son reflex.

Ce que j’en pense…

Maman !!! Que dire de ce livre ? Comment le décrire ?
Bouleversant, perturbant, poignant …

Un style direct, fort, brutal. Des mots qui nous percutent de plein fouet. Une plume qui nous envoute, qui nous transporte d’abord dans l’univers de deux personnages au travers de 2 époques.
Un début l’air de rien qui ne ressemble même pas vraiment à un thriller mais plutôt à un terrible drame.
L’on se demande bien ou tout cela va nous mener ?
Puis une montée en puissance…On croit comprendre mais on n’ a rien comprit…On continue…On découvre…On ne lâche plus…On respire plus…
Non pas ça ? C’est impossible ? On en ressort déplumé, à bout de souffle…A terre, complètement KO Une claque monstrueuse !!!

Merci Maud Mayeras pour ce livre magistral que jamais je n’oublierai !!!
Ne pas lire ce livre est en soit une abomination !

Alors hop, vous attendez quoi ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s