Le cycle du mal – G. Caillot – 2007-2014

Extrait:

« Dès le premier regard, ils eurent la confirmation que la piste qu’ils avaient suivie était la bonne. Les deux jeunes enfants avaient effectivement été séquestrés dans cet endroit. les habits déchirés qui traînaient sur le sol le confirmaient. Ils appartenaient aux plus petits d’entre eux. Pauvre gamins… Une lettre trônait sur le vieux lit pisseux et taché d’hémoglobine. Un simple bout de papier…C’était tout ce qui leur avait laissé. » (Passage de « les ailes arrachées des anges » – Tome 4)

L’ange du mal – 2007- T1

4ème de couverture: Lyon, une série de meurtres atroces sont perpétrés dans la capitale rhodanienne. La police est sur les dents. L’enquête est confiée à Massimo Zanetti, capitaine de police à la criminelle. Enquête qui s’avère complexe, parsemée d’énigmes et d’étranges indices laissés par le tueur sur les corps décomposés et mutilés de ses victimes. Satanisme, magie noire, tortures sexuelles et mentales… La traque du psychopathe mènera le policier jusqu’aux portes de la folie. Accompagné de Julie Martin, la responsable de l’institut médico-légal de Lyon, dont il est toujours amoureux, et de toute son équipe d’investigation, le capitaine Zanetti va mener la chasse et nous emmener jusqu’à un des lieux les plus mystérieux de la cité lyonnaise : les catacombes.

Réminiscence – 2008 – T2

4ème de couverture: Un homme enlevé à Paris… Des corps décapités et démembrés… Un douloureux souvenir qui remonte à la surface… Il croyait en avoir fini avec l’horreur… Mais c’était sans compter sur la folie humaine. Un jeu de piste morbide… Entre l’Ardèche méridionale à la cité lyonnaise, le capitaine Zanetti, accompagné de Lucie Armand et de Richard Toulalan, va vivre cette enquête comme une véritable course contre la mort. Une seule idée en tête… Celle de sauver son frère…

Immondanités – 2012 – T3

4ème de couverture: Devant eux, sur plusieurs mètres carrés, une forêt de corps pétrifiés attend le retour de son boucher. Avant de partir, leur regard se porte sur le plus petit du lot. Un mètre trente maximum. Vu le squelette, il s’agit d’une fillette d’une dizaine d’années… Le cannibalisme… Une horreur absolue, mais une triste réalité. Massimo Zanetti et Anicet Chabrol, deux flics que tout sépare, vont mener l’enquête tambour battant. La réalité est-elle encore pire que ce qu’ils viennent de découvrir ? Des enlèvements suspects, des indices qui les amènent dans le milieu de la prostitution et du sadomasochisme, un ethnologue à la mémoire défaillante. Le chemin qu’ils devront suivre s’apparente à une descente aux enfers, les plongeant dans la monstruosité de l’être humain depuis la nuit des temps.

En sortiront-ils indemnes ?

Les ailes arrachées des anges – 2014 – T4

4ème de couverture: Aymeric Garche, lieutenant de police à la Criminelle, est un homme meurtri par la vie. Suite à une surcharge du service, il se voit confié une nouvelle affaire particulièrement délicate. Un homme, ex footballeur est retrouvé pendu par ses propres intestins. Rapidement, les victimes s’accumulent et un lien est établi. Aidé de Massimo Zanetti, qui revient de convalescence, le binôme va mener l’investigation tambour battant, à la recherche de la vérité. Un réseau de pédophile. Des crimes abominables, ponctués de mises en scène invraisemblables. Une enquête qui les renverra dans un passé douloureux. L’enfer n’est pas si éloigné…

Ce que j’en pense…

Comment diable parler du cycle du mal ? Comment décrire ? Que dire ? Que je suis frustrée de ne pas être capable d’écrire suffisamment bien pour pouvoir décrire cette quadrilogie à sa juste valeur ?

Des thrillers j’en ai lu…j’en ai absorbé, avalé mais alors là je suis bluffée !!!
La précision des descriptions, les détails sans que ce soit long ou barbant, l’atmosphère, la qualité de la documentation (détails techniques justes et précis et pour certains je sais de quoi je parle), la qualité de l’écriture… Chaque livre porte une signature inimitable, une marque de fabrique immédiatement identifiable.
Et c’est sans compter l’horreur, le côté tordu des plus tordu, le suspens, les rebondissements… Le petit arrière goût de Saw, d’Hostel ou de 9mm pour les initiés.

Revenir en arrière de quelques paragraphes juste pour le plaisir de se le refaire ou pire encore pour être sûr qu’on a bien lu…Non quand même pas…c’est pas possible…euh oui…si, si c’est bien ça… Bref, je n’ai qu’une chose à dire, chapeau bas Gilles Caillot, de chef d’œuvre en chef d’oeuvre.
Mais ou donc va t-il chercher tout ça ?
Me voilà définitivement atteinte…Irrécupérable… Zanetti, on en tombe raide dingue, on en veut encore et encore et c’est la déprime assurée quand c’est fini…

Entrer dans le monde de Caillot c’est entrer dans les entrailles de l’horreur, pénétrer dans ce que l’âme humaine peut avoir de pire et ne pas être sur de pouvoir revenir…

Âme sensible s’abstenir !!!

Publicités

3 commentaires sur « Le cycle du mal – G. Caillot – 2007-2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s