L’apparence de la chair – G. Caillot – 2012

Extrait:

« Ne faites pas ça. Je vous en prie. Non ! Ne faites pas ça ! Je hurle à m’en décrocher la mâchoire mais il n’en a que faire. Avec habileté, il plonge la lame étincelante entre la chair et le derme de la jeune femme qui se débat à quelques mètres de moi. -Vous…vous n’êtes qu’un monstre !! Le sang perle des blessures qu’il vient d’occasionner. Rapidement, les soubresauts deviennent convulsions et les sillons, des rivières pourpres. J’assiste à une barbarie sans nom. C’est terrible. Mon estomac se contracte. Rien qu’à imaginer les souffrances de la fille étendue sur cette planche, j’ai envie de recracher tout ce que j’ai avalé ce matin. Le pire, c’est l’absence de cris, comme si le bâillon retenait la douleur. Mais j’en suis certaine, elle souffre… »

Synopsis:

Sylvie Branetti, capitaine de police est une femme brisée. Voilà 15 ans, le « tanneur », un serial killer qui dépeçait ses victimes pour en faire des habits pour les suivantes a enlevé sa fille Lila dont elle n’a aucune nouvelle et que tout le monde croit morte… Un passage obligé en hôpital psychiatrique, de nombreuses séances d’hypnose, elle survit tant bien que mal et n’a qu’un seul but : savoir ce qui est arrivé à sa fille. 15 ans après…Un cadavre portant les mutilations typiques du tanneur est retrouvé. Sylvie se lance alors corps et âme dans une enquête, dans une quête de vérité et l’espoir d’enfin savoir ce qui est arrivé à Lila. Accompagnée de son ancien amant, Paul Bénito, elle suit les traces du bourreau, au risque de se perdre… Et si tout n’était qu’apparence ? Bienvenue dans le chaos.

Ce que j’en pense…

Un livre différents des autres, beaucoup plus psychologique que le cycle du mal ou Lignes de sang. Et finalement beaucoup plus pervers aussi puisque finalement la psychologie nous attaque là où on s’y attend le moins.

Toujours la même écriture, ce style cinématographique, ces chapitres courts qui nous emportent. Encore un de ces livres qu’on ne peut pas lâcher, qu’on lit, qu’on dévore de chapitre en chapitre… haletant…En se posant 500’000 questions du pourquoi et du comment sans trop bien comprendre ou l’auteur va nous mener.

Un livre surprenant, étourdissant. De rebondissement en rebondissement pour arriver à une fin…et quelle fin !!! Une fin ou j’ai imaginé une galerie photos de tous les lecteurs pris en snapshot au moment de tourner la dernière page…pour voir la tête qu’ils font…au moment où ils se disent…Non ? Purée c’est quoi ce truc ?

Bon vous l’avez compris…je suis complètement addicte…mais il serait difficile de ne pas l’être…

Publicités

One thought on “L’apparence de la chair – G. Caillot – 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s