La couleur des âmes mortes – G. Caillot – 2015

Extraits:

« Au fait, tu ne lui as toujours pas dit ?, demanda l’homme alors qu’il boutonnait sa chemise d’un blanc immaculé. Il regardait par la fenêtre. Sana doute se mêlait il à cette marée humaine programmée pour s’extirper des bureaux ? Que pouvait bien lui inspirer cette vague lobotomisée ? Il ne semblait pas concerné. En tout cas, en bas, dans ce monde de cloportes sans âmes, c’était l’heure de réintégrer le cocon familial. »

Jusqu’où pouvons-nous aller pour satisfaire notre soif de vengeance ? Jusqu’à la perversion de notre propre âme ? Jusqu’à l’affadissement de nos convictions les plus profondes ? Tout est possible, d’autant plus que la douleur décuple les ressentis, exacerbe les passions, allant jusqu’à travestir nos propres croyances et interdits. Si vous aviez le destin du meurtrier de votre fille entre les mains, que feriez-vous ? Moi, je le sais… »

Synopsis:

Denis, médecin légiste et sa femme Valérie vivent l’horreur absolue. Marine leur fille de 14 ans est retrouvée violée est assassinée alors qu’elle se rendait à vélo chez une amie. Denis va alors se lancer dans une vendetta personnelle entrainant sa femme au passage. Commence alors un parcours dans les méandres de l’âme humaine…

Ce que j’en pense…

Peut-être que ce livre m’a particulièrement bouleversée parce que …je m’appelle Valérie, que mon mari n’est pas médecin légiste mais que je suis technicienne en médecine légale de formation et que ma fille a…14 ans…Allez savoir mais quoi qu’il en soit je n’en suis pas ressortie indemne…

Une intrigue, aux nombreux rebondissements, qui au final s’avère secondaire. Qui a tué n’a plus d’importance…
Un thriller contraire aux règles qui nous emmènent au plus profond de leurs âmes et…des nôtres …
Un excellent développement de « l’effet papillon » qui nous amène forcément à nous questionner sur les conséquences de nos actes …

Gilles Caillot nous montre clairement une évolution dans son écriture. Un livre beaucoup plus mature, moins gore mais plus recherché, plus psychologique mais où l’horreur prend une dimension encore plus sournoise et perfide.

Que ferions-nous ? Jusqu’où irions-nous ? Quoi qu’il en soit, un livre à lire sans condition !

Publicités

One thought on “La couleur des âmes mortes – G. Caillot – 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s